Le plan de relance export se renforce et échappe à la fin du quoi qu’il en coûte


Franck RIESTER, le Ministre en charge du Commerce extérieur et de l’Attractivité a annoncé la prolongation des mesures de relances et de chèque à l’export pour les entreprises, ainsi que l’adaptation de plusieurs dispositifs. Les entreprises cosmétiques sont concernées :
– Prolongation des dispositifs Chèque Relance Export et Chèque Relance V.I.E jusqu’au 30 juin 2022;
– Montée en puissance de la e-vitrine « cosmétique », lancée en février 2021, afin développer la visibilité des produits à l’international et d’échanger avec des opérateurs étrangers;
– Doublement du Chèque Relance V.I.E (de 5 000 à 10 000 €);
– Elargissement du champ d’application du Chèque Relance Export (CRE) et augmentation du nombre de partenaires à 480.

IMPORTANT : La Direction générale des entreprises a publié un guide à destination des PME et des TPE pour les aider à s’approprier les mesures de France Relance qui leur sont destinées. Ce guide permet de répondre aux besoins concrets des entreprises et détaille les mesures visant à :

  • répondre aux besoins de financement des entreprises impactées par le COVID- 19
  • permettre aux entreprises d’entamer leur transition écologique et décarbonation
  • engager leur transition numérique
  • renforcer leurs capacités d’innovation
  • investir en France ou développer leurs capacités à l’export
  • recruter de nouvelles compétences ou maintenir l’emploi