CFIC : Un nouveau salon dédié aux transformations de l’industrie cosmétique

Le 20 février 2023

Cosmed et GL Events s’associent pour lancer un nouvel événement professionnel dédié aux « transitions industrielles de la cosmétique ». La première édition de ce salon se tiendra à Lyon (Eurexpo, Hall 7), les 21 et 22 novembre 2023.

Intitulé CFIC, pour Carrefour des Fournisseurs des Industries Cosmétiques, cet événement annuel ambitionne de rassembler toutes les parties prenante des grandes transitions du secteur : énergétiques, environnementales, numériques, technologiques, évolution des compétences métiers…

Des fournisseurs venus d’horizons multiples

« La lancement de cet événement est le résultat d’une demande de la filière de trouver des solutions au-delà de la seule filière cosmétique. Aujourd’hui, la plupart des solutions qui permettent de répondre aux grands enjeux auxquels est confrontée notre industrie proviennent d’autres secteurs », confie Jean-Marc Giroux, président de Cosmed, à Premium Beauty News.

« L’idée est de réunir des fournisseurs de différentes les filières, mais qui font sens en cosmétique, afin d’avoir une vue d’ensemble de toutes des solutions que nous pouvons activer. C’est le propre de la filière cosmétique d’intégrer des technologies qui viennent d’autres univers », poursuit-il.

Environ 200 exposants, dont plusieurs internationaux, sont attendus pour cette première édition qui pourrait réunir entre 2000 et 5000 visiteurs, selon les estimations des organisateurs.

Quatre grands univers composeront le hall d’exposition :

- équipements & fournitures industriels,
- solutions & services nouvelles générations [1],
- packagings & emballages d’avenir,
- ingrédients a valeur ajoutée environnementale et sociale.

Un programme de conférences est en cours de préparation pour accompagner les deux jours de l’événement.

« Nous allons sélectionner dans chaque domaine ce qui est innovant et intéressant pour notre filière, notamment au sein des 55 pôles de compétitivité qui existent en France. Aujourd’hui, les chaînes de R&D se raccourcissent considérablement, ce qui conduit les fabricants de cosmétiques à se rapprocher de fournisseurs qui étaient auparavant situés loin en amont. On peut citer le cas des ‘ingrédients augmentés’ par des technologies comme la photo-amplification, qui impliquent de coopérer directement avec les cultivateurs », explique Jean-Marc Giroux.

Côté visiteurs, tous les services décideurs et prescripteurs de l’entreprise sont ciblés [2]. Si ce salon veut d’abord être celui de l’usine et du labo, il offrira aussi, selon le président de Cosmed, de nombreuses pistes de réflexion et d’inspiration pour les équipes marketing.

Notes

[1] Ingénierie environnementale et efficacité énergétique, contrôle test et mesure, laboratoires analyse et tests, traçabilité et contrefaçon, label, certification, affichage environnemental, solutions numériques …

[2] Direction Générale, Achats / Sourcing, Direction Industrielle / Production, Fabrication, Supply chain, Marketing, Communication, Logistique, Systèmes d’information, R&D & laboratoire) pour l’ensemble de l’écosystème cosmétique : marques propres, laboratoires, fabricants, façonniers, sous- traitants, experts, centres de recherche publics et privés.